bandeau-tarte-tropezienne
La praline rose, le bon goût de notre enfance

Croquante avec une jolie couleur rose, la praline rose nous replonge immédiatement en enfance. Si on peut la déguster telle quelle, on peut également l’incorporer dans les pâtisseries, pour les rendre encore plus gourmandes !

La gourmandise de la praline rose concassée se marie en effet très bien avec la pâtisserie.

Par exemple, que diriez-vous de déguster une délicieuse tropézienne aux pralines roses ?

C’est la recette que nous vous proposons avec notre revisite de la tropézienne à la rose, dont la brioche est agrémentée de pralines roses et accompagnée d’une crème diplomate à la rose. Un régal !

La brioche aux éclats de praline maison, c’est d’ailleurs la spécialité du Chef François Pralus : la célèbre Praluline, inventée par son père.

Cette brioche au beurre contenant une généreuse portion de pralines roses est même devenue une spécialité de la région roannaise.

Tout comme la tarte aux pralines roses est la spécialité de la région lyonnaise. Cette tarte faite à base d’une pâte sucrée garnie d’une crème aux pralines est un délice !

Tout comme la brioche de Saint-Genix ou gâteau de Saint-Genix (ou simplement saint-genix), spécialité de la ville de Saint-Genix-sur-Guiers.

Il s’agit d’une brioche de forme ronde, d’environ 600 g, dont l’intérieur et le dessus sont garnis de pralines roses avant cuisson.

Le Chef Pâtissier de l’Hôtel du Prince de Galles, Nicolas Paciello, l’utilise lui dans de nombreux desserts, notamment dans une viennoiserie se présentant sous forme d’un rouleau à la pâte feuilletée, contenant les pralines, ou encore avec une île flottante à la crème anglaise à l’amande.

Et ce ne sont que quelques exemples.

On apprécie également les pralines roses concassées dans les cookies, les muffins, les cakes, les financiers, les brioches ou en décoration sur les entremets.

Bref, il y en a pour tous les goûts !

Laisser un commentaire